À 17 ans, alors que je regardais l’immensité du ciel et les étoiles, je me suis dit : « J’aimerais bien rencontrer l’Intelligence qui est derrière tout cela ». De là a découlé ma quête d’absolu.


À 18 ans, j'ai rencontré en Allemagne, mon pays d’origine, un yogi indien qui m'a appris les fondements du yoga : postures, respirations, Kriya yoga, bandhas. Très vite, je me suis mis à pratiquer deux ou trois heures chaque jour, animé d’un feu et d’une détermination à toute épreuve. Et c’est ainsi que j'ai, au bout de seulement deux ans, vécu une expérience très profonde de méditation, qui a bouleversé ma vie : l’expérience de Samâdhi.

 

À 21 ans, je suis parti en Inde et après avoir parcouru l’Himalaya en quête d’un maître spirituel, le maître indien Osho, que je ne connaissais alors pas, est venu à moi dans un rêve initiatique. Par la suite, j'ai passé cinq années dans l’école de méditation (ashram) d’Osho à Poona. J'y ai pratiqué diverses méditations 5 à 6 heures par jour toute l’année, voire 10 à 16 heures par jour sur des périodes de deux à trois semaines lors des retraites spirituelles (vipassana…). Je suis un passionné de méditation, je vis, mange et respire méditation.

 

Puis, encouragé par Osho, j'ai commencé à enseigner régulièrement la méditation dès l’âge de 27 ans au Japon. J'ai ensuite passé 25 ans aux États-Unis, où j'ai continué l’enseignement de la méditation. J'ai notamment géré un centre spirituel à Saint-Louis, dans le Missouri et approfondi ma pratique et mon enseignement au cours de la vingtaine d’années que j'ai passées au Mont Shasta, en Californie.

 

De là, en 2005, suivant mon intuition, j'ai commencé à animer des stages de méditation en France, avant, en 2007, de m’installer à Paris, où j'enseigne chaque mercredi soir les méditations d'Osho et les mantras, mon domaine de spécialité, au Forum 104, ainsi que lors de stages mensuels.

 

J'ai de multiples fois vécu l'expérience de Samâdhi depuis la première fois en 1976 (je précise que je ne suis pas encore stabilisé définitivement dans l’Éveil) et je vous propose de vous conduire sur le chemin de l’Éveil à votre nature véritable.